Le retour des publicités peintes !

À l’heure du tout numérique, alors que nous sommes inondés par des écrans publicitaires, une méthode du passé revient sur le devant de la scène : la publicité murale.

La publicité murale est un pan de mur, peint à la main, dont l’objet est de faire de la publicité à un produit, un service ou une marque. Cette méthode est l’ancêtre de l’affiche publicitaire print. Toujours utilisée en Afrique, elle revient depuis quelques temps aux État-Unis…

À New-York, San Francisco, Boston ou encore Los Angeles, les peintures murales fleurissent par centaines. Coca-Cola, Givenchy… Les plus grandes marques y ont eu recours et la demande ne cesse d’augmenter. Ce mode de communication original et fugace plait beaucoup, mais pourquoi ?

Le street-art s’est énormément développé ces dernières années et le street style est à l’honneur. La publicité évolue avec son public et cela passe par la rue, la vraie, ancrée sur les murs. Aussi, cette méthode sonne comme une sorte de retour aux sources. L’authenticité est très recherchée aujourd’hui, dans un monde où tout devient superficiel et numérisé. Cette méthode moins agressive et plus artistique est moins intrusive, le public est donc plus à l’écoute.

Les marques apprécient également que le public puissent suivre le processus de fabrication. Cela les rapproche de leurs clients, intrigue les passants, suscite la curiosité et apporte donc une fabuleuse audience. Cela est ensuite relayé sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, ce qui offre une visibilité mondiale à la marque.

Le visuel est fourni par la marque et reproduit à l’identique par les graffeurs. Certains d’entre eux considèrent qu’ils font de l’art car ils apportent leur touche de sensibilité, mais cela reste quand même au service de la publicité. En général une « oeuvre publicitaire » est réalisée en 5 jours et sa durée de vie est de 4 à 5 semaines. Elle sera ensuite remplacée par une autre.

Ce service est donc plus long à mettre en place qu’une campagne d’affichage. Il coute aussi plus cher, en moyenne 50 000 dollars pour 4 semaines. Cependant, ce type de communication plus élaborée attire plus le regard et est largement plus partagée.

Alors, à quand le retour des publicités peintes en France ?

Recent Posts
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Peut on pigmenter de tout ?