Petit coup de frais chez Guinness

Depuis 250 ans, la harpe fait la force et le caractère de Guinness. Joli tournant pour la marque, qui s’offre un coup de frais, signé Design Bridge. Le studio londonien, déjà versé dans les spiritueux (on leur doit notamment l’impérial design de la marque de Gin Booth’s), a su concrétiser les attentes de la célèbre marque de bières.

guinness-img-02-patchwork

Fini le flat, dites « Hy » aux courbes savoureuses et aux ombrages. Pour accoucher de ce petit bijou, Design Bridge s’est entouré du fabricant de harpes londonien Niebish and Tree mais également de l’illustrateur Gerry Barney, qui avait travaillé sur le motif de la harpe dans les années 1960.

“En collaboration avec les spécialistes de la typographie New North Press, nous avons expérimenté différents matériaux et différentes épaisseurs afin de développer l’identité visuelle de la marque, avec comme objectifs principaux la profondeur, la tactilité et le drame”, explique Design Bridge.

Résultat : un logotype très travaillé qui véhicule prestance et authenticité. La typographie n’est pas en reste non plus. La police actuelle s’accorde aux tendances graphiques du moment avec des empattements proches de la Times New Roman. Dernier changement, le « Estd 1759 » est désormais gravé sur l’instrument et non plus en dessous.

Régal des yeux autant que des papilles, ce nouveau logotype demeure une belle réussite.

Recent Posts
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Peut on pigmenter de tout ?